Mes coups de coeur

la force de la transmission

Comme vous le savez (peut-être), dans mes cercles de femmes, nous parlons beaucoup de transmissions, de liens familiaux qu'ils soient positifs ou pesants, ces liens sont là, ancrés en nous, et souvent essentiels pour la construction de chacune, de chacun.

En lisant e livre "Le portait" de Pierre Assouline (que j'adore), je suis tombé sur ce magnifique passage : 

"Le premiers des Rothschild imposa son prénom en second à tous ses fils afin de graver dans leur inconscient le principe de la lignée. La famille est supérieure à chacun de ses membres : elle les transcende. Le plus extraordinaire est qu'il ait réussi à transmettre ces valeurs à ses héritiers. Je dis bien : ses héritiers, et non ses descendants. Un héritier digne de ce nom aura à coeur de porter très haut son héritage en tâchant de ne pas le trahir, tandis qu'un descendant se contente de descendre sans se soucier de renforcer une illustration bien établie dont il se contente de recueillir les fruits, en numéraires ou en symboles, selon les aléas de la vie.

Cela vaut autant pour l'héritage des valeurs que pour celui des oeuvres d'art : pour les posséder vraiment, il faut d'abord se les approprier.

Puisse les miens demeurer toute leur vie des héritiers... ".

Extrait de "Le portrait" de Pierre Assouline p.38 édition Folio en poche.

Partageons nos ressentis💔

Qui suis-je?

NATUROPATHIE

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

15.09 | 17:30

Thanks a lot Alexia....you're the best!!!!

...
12.09 | 09:39

Hello, I just wanted to say thank you so much for your help in my journey of losing weight and improving my approach to life. You're the best!

...
20.10 | 10:37

oh, quelle bonne surprise votre message! Votre livre est une bible pour moi dans mon travail! Très bonne journée. Cordialement, Sophie

...
16.10 | 18:34

merci pour ces gentils mots que je découvre, je ne vais jamais sur internet lire ce qui est écrit sur moi
merci bérengère

...
Vous aimez cette page